Partagez| .

Karot Ryuu, Récupérateur [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Karot Ryuu, Récupérateur [Terminée] Lun 14 Nov - 22:13


VOTRE PERSONNAGE


Nom : Ryuu
Prénom : Karot
Surnom : Chibi
Sexe :
Age : 16 ans
Origine : Humaine
Famille : Son père, sa mère et son grand-père.
Emploie : Récupérateur


DESCRIPTION PHYSIQUE


Le visage d'un Ange...


Karot est un jeune homme très apprécié de tous ne serait-ce qu'au niveau de son apparence qui est plutôt avantageuse, dans tous les sens du terme je dirais. Cela paraît un peu flou vous dîtes ? Je m'explique alors, et pour cela je pense qu'il n'y a rien de mieux qu'une petite description de l'apparence de celui-ci, à commencer par son visage comme vous l'aurez sûrement compris. Un visage angélique, c'était une assez bonne description du visage de notre jeune homme mais ce n'était aucunement lui qui avait décidé de qualifier son visage de cette façon. C'était les personnes qu'il avait côtoyé durant son enfance et au début de son adolescence qui ne cessaient de lui rabâcher cela. Il avait des cheveux magnifiques blonds avec des reflets dorés qui tantôt formaient des pics sur sa tête, tantôt arrivaient à son cou comme s'ils étaient lissés, ce qui n'était pas le cas. Karot ne mettait rien dans ses cheveux, il ne les coiffait même pas, peut-être que cela dépendait de sa façon de dormir ? Il n'aurait pas été capable de vous répondre car, premièrement il n'en savait rien, deuxièmement il n'en avait rien à faire. Les yeux du jeune adolescent étaient changeants, encore plus que le ciel ou la mer mais ils étaient de base d'un bleu-vert océan très profond, attention à ne pas vous y noyer. Ils pouvaient changer de couleur par rapport au temps, à l'environnement dans lequel Karot se trouvait et enfin par rapport à son humeur. La forme de ses yeux était aussi très harmonieuse, tout comme celle de son nez qui s'encadrait parfaitement dans son visage. Il était muni d'une très belle bouche avec de fines lèvres n'ayant encore jamais connu le contact d'autres lèvres. Son teint était plutôt d'un beige assez simple, bien qu'il prend un teint un peu plus mat assez facilement. Les traits de son visage étaient très fins et ce dernier ne contenait aucune marque de pilosité, peu importe la façon dont on le regardait. Ses oreilles étaient légèrement cachées par ses cheveux quand ils étaient au niveau de son cou mais on pouvait parfois les voir, de simples oreilles, ne cassant aucunement le mythe bien heureusement.

Le corps d'un Combattant...


Que dire du corps du jeune homme qu'était Karot ? C'était une sorte de Yakuza mais cela ne vous donne aucune indication sur son apparence physique au niveau de sa corpulence, de sa taille et de tout ce qui vous importe en définitif, je me trompe ? Je suppose que vous voulez des détails et plus je vous en dirais, plus vous serez satisfaits, n'est-ce pas ? Eh bien, cela tombe bien car c'est mon but. Karot était un jeune homme plutôt grand, environ 1M90 pour 80 Kilos, autant dire que ce dernier ne passait pas inaperçu, surtout qu'il était plutôt imposant et que ses 80 Kilos étaient uniquement constitués de muscle, aucune trace de gras dans le corps du jeune homme. C'était le résultat d'un entraînement intensif ayant duré de longues années mais passons, là n'est pas encore le sujet. Maintenant que vous avez une idée de la silhouette du jeune Karot, passons à quelque chose d'un peu plus précis à commencer par les épaules du jeune homme, ces dernières étaient assez carrées mais pas trop, il n'avait rien d'une armoire à glace bien entendu, cela n'avait jamais été son but de toute façon. Il avait des bras musclés, saillants mais ni trop gros, ni trop petits, un équilibre quasiment parfait en somme. Ses avants-bras étaient aussi musclés que ses bras et faits de la même façon, tout cela à force de manier les Katanas, qui étaient des armes plutôt lourdes en réalité. Ses doigts étaient longs et fins et s'adaptaient parfaitement à ses deux armes. Son torse était comme ses épaules, assez large mais pas trop non plus, il avait une ceinture abdominale plutôt impressionnante de par son tracé et son volume, surtout sa solidité en définitif. Ses jambes étaient plutôt grandes, pas trop non plus, normales en pour faire court, elles étaient bien sculptés et assez musclés car Karot avait beaucoup nagé dans sa jeunesse entre bien d'autres choses. Un petit retour vers le haut avec son cou qui était plutôt normal, il correspondait parfaitement au reste de son corps en somme et direction l'étage 0 avec des pieds parfaitement normaux, donc beaux.

Un style Unique ?


Alors maintenant, la chose à laquelle nous allons nous intéresser pour terminer la description physique du cher jeune homme qu'est Karot... C'est son style et ses habitudes vestimentaires, en somme comment peut-on le reconnaître uniquement à ses habits c'est ça ? Tout le monde à sa marque de fabrique par rapport aux vêtements, enfin cette vérité n'est pas toujours vérifiée mais c'est bien le cas du jeune homme. Karot pouvait souvent être vu habillé d'un ensemble de Kimono Noir sur lequel on pouvait voir des Dragons en or brodés, ce n'était pas un simple Kimono qu'il portait là, ce dernier avait une énorme valeur sentimentale pour ce dernier. Vous comprendrez plutôt vite pourquoi mais une chose que vous devez d'ores et déjà comprendre, abîmer son ensemble de Kimono risque de le mettre en rogne. Pour cela que son ensemble de Kimono est surtout porté lorsqu'il est en ville et qu'il ne risque pas d'y avoir de combats, ou en tout cas pas de combats trop dangereux. Enfin, ça c'était au début de son travail, jusqu'à ce qu'il apprenne qu'on était jamais en sécurité lorsqu'on était un récupérateur. Désormais, son ensemble de Kimono reste souvent dans un coffre fort protégé comme un trésor car c'est un trésor sentimental. Sinon, il préfère porter une tenue plutôt relax, qui n'attire pas l'attention sur lui avec une simple chemise et un pantalon, l'illusion est quasiment parfaite. En dernier lieu, lors des réunions importantes et autres événements capitaux, il porte un ensemble blanc et bleu. Le blanc est la couleur dominante et le bleu la couleur qui fait les contours si on peut dire ça ainsi. Il porte souvent des chaussures noires ou blanches allant avec à peu près tout, toutes en cuir ou en tissu, il lui arrive aussi de porter des sandales lorsqu'il porte des tenues un peu plus estivales je dirais. Il a deux boucles d'oreilles en forme de dents de Dragons, et un tatouage de dragon dans le dos, un sur le torse et un sur le bras droit.


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE


Un petit Ange...


Comment décrire le mental d'un jeune adolescent encore en train de construire ce qui lui servira plus tard de caractère, mentalité ou appelez cela comme vous voulez. Vous devez quand même admettre que c'est plutôt étrange et assez dur à expliquer, surtout que d'un humain à un autre, le niveau de maturité est plus ou moins grand alors... Dur de décrire un caractère changeant, heureusement que Karot est plutôt simple à cerner à première vue, même si des parties de sa personne et de son caractère demeurent très difficiles à analyser et comprendre pour la plupart des gens. Pour ne pas vous choquer, je pensais commencer par les bons côtés du Yakuza particulier. Karot avait depuis toujours eu un côté très tendre, sûrement parce qu'il avait toujours vécu dans l'esprit de camaraderie et surtout d'entre-aide, avec le temps, il avait imaginé sa propre justice, plutôt utopique mais tout de même proche de l'esprit familial alors il était heureux de pouvoir préserver sa justice sans fâcher ses parents. Karot était un garçon très sensible et cela n'a pas vraiment changé, il a cependant toujours été ferme malgré sa sensibilité. Quand il était jeune, il était connu pour être un des enfants les plus gentils, généreux et respectueux du temple où il vivait. Il était toujours prêt à aider les personnes qui en avaient besoin, ne rechignait jamais à faire une tâche même lorsqu'elle était difficile, refuser toutes sortes de récompenses à part des entraînements car il adorait s'entraîner... Et il détestait cela à la fois, vous comprendrez plus tard. Toujours là pour aider les plus faibles lorsqu'ils avaient un problème, pour aider les enfants à apprendre quelque chose, il était adoré de tous et sa mère était vraiment fière de lui pour ça, elle-même étant une femme très douce. La fierté de son clan ? Peut-être pas, mais un petit ange, oui.

La poigne d'un Dragon...


Qu'il soit enfant ou adolescent, la mentalité de Karot n'a pas changé d'un poil, je dirais plutôt qu'elle a fortement évolué au fil de l'âge si vous voulez tout savoir. Son côté ange a toujours été présent et sera toujours présent mais... Tout comme son visage angélique pourrait dans un certain sens s'opposer à son corps de guerrier, il y avait le même genre de scission complémentaire au niveau du mental, je m'explique. Malgré toute cette douceur, le jeune Chef, avant même d'atteindre ce titre avait déjà une poigne de fer, il savait se montrer gentil et tout le reste mais lorsqu'il donnait un ordre ou proposait une idée et que ceux-ci lui semblaient juste, il s'imposait même face à son père pour lui prouver que son idée pouvait aussi être bonne et fonctionner et qu'il fallait donc aussi la prendre en compte. Bien sûr, il acceptait d'avoir tord et ce genre d'interventions étaient plutôt rares mais... Il a toujours eu l'âme d'un bon Leader, capable de régler les conflits sans hausser la voix mais en perdant toute sa partie angélique dans un certain sens, il pouvait passer d'une partie à l'autre très simplement en définitif. Tout dépendait de la situation dans laquelle il se trouvait. Quand il y avait besoin d'autorité, Karot était un véritable Dragon et quand ce n'était pas le cas, c'était un petit ange. Il prenait tout le temps cette facette de sa personnalité lorsqu'il s'entraînait et c'est une habitude qu'il a gardé car elle lui permet de mieux s'entraîner pour une raison qu'il n'a pas vraiment cherché à expliciter pour tout vous dire. Il n'était pas méchant que ce soit l'une ou l'autre facette. Il demeurait toujours juste, pas selon sa propre justice mais selon la justice telle qu'il l'interprétait et qu'on lui avait corrigé ce qui était finement différent. Cette facette, c'était son père qui en était fier.

Une face Cachée...


Car tous les humains ont une face cachée... Une partie d'eux-mêmes qu'ils ne préfèrent pas montrer pour diverses raisons... Que le motif soit la fierté, la peur, le rejet de soi-même ou peu importe ce que cela pouvait être, cette face devait absolument rester cachée... Karot avait aussi une face cachée comme cela, une partie de sa mentalité qu'il espérait ne pas avoir à utiliser mais il ne décidait pas, il n'avait aucun contrôle sur celle-ci car elle était provoquée par la haine, une haine incommensurable et... Terriblement destructrice, autant pour lui que pour la personne qui en était la cause. Il n'y avait pas vraiment de secrets pour faire arriver le jeune homme à ce niveau de haine. Il y avait plusieurs options possibles mais les deux pires étaient sûrement les suivantes... Premièrement, abîmer un de ses trésors, autrement dit son ensemble de Kimono noir appartenant initialement à son père. Il se mettait dans une rage semi-contrôlable mais il avait une grande envie de vengeance, cependant sa notion de justice étant toujours présente, il se contrôlait un minimum d'où le terme semi-contrôlable. Dans ce genre de situations, il devenait plus ou moins effrayant car ses yeux semblaient se teinter d'une couleur menaçante, ressemblant à du rouge sang mais pas complètement, c'était assez étrange je l'avoue mais... Ce n'était rien par rapport au deuxième cas de figure où on pouvait véritablement le comparer à un démon, c'était celui qui subvenait lorsque quelqu'un osait toucher à quelqu'un que Karot aimait... Il perdait toute notion de justice ou autre, il ne pouvait plus se contrôler et il ressentait vraiment l'envie de tuer la personne qui avait fait cela, de plus son corps devenait excessivement chaud... Mais avec le temps et l'âge, Karot a lentement appris à contrôler cette folie, car on ne pouvait qu'appeler cela ainsi, il ne la maîtrisait pas vraiment parfaitement pour le moment, loin de là. Mais il était tout de même un peu plus stable. Vraiment différent de l'ange et du Dragon n'est-ce pas ?



BIOGRAPHIE


Tu Es Notre Seul Héritier..


Un décor assez particulier si vous voulez tout savoir. Tout commençait avec une Famille de Yakuza qui avait eu la bonne idée de s'installer dans un temple qui appartenait à la Famille depuis des décennies mais qui avait été légèrement oublié par ceux-ci qui étaient sortis de la ligne de conduite des ancêtres. En fait, "La Famille Ryuu qui était désormais une Famille de Yakuza était à la base un clan de Samouraïs très connu durant l'ère Edo, ils étaient totalement indépendants contrairement à beaucoup des leurs et c'était sûrement l'une des raisons qui faisaient qu'ils étaient détestés et craints. Une autre des raisons de cela était qu'ils semblaient posséder des pouvoirs étranges, impossibles à cerner mais qui ne se manifestaient que chez une minorité d'entre eux. Durant la bataille de Sekigahara, le chef du Clan de l'époque possédait sûrement l'un des pouvoirs les plus puissants jamais vu jusqu'à ce jour car il pouvait ôter la vie aux faibles d'un seul regard... Le problème fut que ce pouvoir, en plus d'épuiser le chef et de le tuer à la longue fit que le Clan Ryuu fut considéré comme maudit, ce qui n'était pas totalement faux d'ailleurs, et fut pourchassé par tous du 17ème siècle au milieu du 19ème siècle avec la Restauration Meiji. Il semblait que tout allait s'arranger avec ça mais ce n'était pas vraiment si simple."

"Que s'est-il passé grand-père ? Pourquoi notre clan était-il maudit ?"

"Eh bien... Cela remonte à encore plus longtemps Karot... La période des Dragons, peut-être n'y as-tu jamais cru mais ils ont bels et bien existé et... Comme le racontent la plupart des légendes, ils étaient les Rois des Cieux et les Souverains incontestés de la race animale de l'époque... On ne pourrait donner une période précise pour cela mais une chose était sûre... Un de nos ancêtres a été beaucoup trop avide de pouvoirs et son désir l'a poussé à vouloir boire du sang de Dragon pour devenir immortel, son jeune frère tenta de l'en empêcher mais il fut tué par ce dernier que le désir de puissance avait rendu totalement fou... Mais aller combattre un Dragon était quelque chose d'insensé tu t'en doutes bien, ainsi perdit-il la vie et attira la malédiction de ce même Dragon pour nous... Ce Dragon se nommait Ten mais... Le petit frère qui avait été assassiné fut béni par un autre Dragon pour une raison plus ou moins floue, celui-ci s'appelait Ryuu. Peut-être est-ce un hasard que notre nom de famille soit le même que celui de ce Dragon, je n'en sais pas plus à ce sujet. Tout ce que je peux te dire Karot, c'est que ces deux Dragons veillent dans un certain sens sur notre famille, ils agissent tels le Ying-Yang depuis maintenant des siècles. Tu seras détruit par Ten si tu fais le mal mais béni par Ryuu si tu fais le bien."

"Et il est impossible que Ten et Ryuu apportent tous les deux leur aide à quelqu'un de notre famille ?"

"Tu soulèves là une question intéressante mon cher petit fils... Il y a beaucoup de rumeurs à ce propos, beaucoup disent qu'il est quasiment impossible d'obtenir l'aide des deux Dragons, maintenant ils sont considérés comme des Dieux ne vivant plus dans notre monde mais quoi qu'il en soit. Peu importe qu'elle est la vérité, beaucoup de nos ancêtres ont confirmé ce que je t'ai dit précédemment par leurs actes, beaucoup des chefs de notre ont finit par être détruits car ils commençaient à devenir trop envieux de pouvoir à n'importe quel prix alors qu'ils avaient eu l'air de vivre dans la chance la plus parfaite lorsqu'ils ne cherchaient qu'à protéger ceux qu'ils aimaient, tu es comme le héros de notre Famille Karot. Celui dont il dit qu'il était capable de réunir le pouvoir des deux Dragons divins et qui avait réussi à obtenir l’œil du Dragon dont on disait qu'il lui permettait de voir à travers toutes les émotions, les pensées et d'après ce que j'en sais, il n'avait pas été capable de pousser les capacités de cet œil au maximum. Dans nos écrits, il est dit beaucoup de choses à ton propos Karot, des choses que tu ne dois pas encore savoir mais que tu découvriras le moment venu. Mais pour le moment, tu dois reprendre ton entraînement au plus vite avant que ton père ne se fâche, d'accord Karot ?"

Oui grand-père, tu me raconteras la suite de cette histoire un jour hein ?"

"Oui Karot, tu apprendras chacune des choses au fur et à mesure."

Pour Devenir Digne D'être Le Futur Chef.


"Je suis là père !"

"Ah très bien, commençons !"

Karot savait déjà ce qu'il avait à faire et il n'attendit que le signal de départ de son père pour commencer... Petite précision, le jeune garçon n'avait qu'une dizaine d'années pour le moment et il s'entraînait depuis qu'il avait quatre ans avec son père alors il savait un peu le programme, voilà pour l'explication à la première phrase au cas où celle-ci était nécessaire ce dont je ne suis pas sûr. Il commença donc par l'entraînement musculaire comme toujours, il fit des pompes, des abdominaux et divers exercices du même genre avant de sortir dehors pour aller courir quelques heures jusqu'à une sorte de rivage dans lequel il devait nager et ramener la nourriture de midi au passage si possible, enfin si il voulait manger surtout car chacun pêchait ou chassait sa propre nourriture dans sa famille, ils étaient loin d'être individualistes ne vous faîtes pas d'idées mais disons qu'ils préféraient que chacun soit capable de se débrouiller seul et apprendre la dureté de la vie. Bien sûr, si chacun devait obtenir sa propre nourriture, cela ne signifiait pas que personne n'aidait ceux en difficulté que ce soit dans l'ombre où à la lumière. Karot revint donc de sa course suivie de sa nage environ 6h après être sorti du temple et il vit que tout le monde l'attendait pour manger, car ils mangeaient tous ensemble par contre et... Même si la règle disait qu'on ne mangeait pas si on avait pas réussi à obtenir sa propre nourriture, ils étaient bien trop soudés pour laisser quelqu'un de la famille dans le besoin.

"C'est l'heure d'étudier Karot."

"Oui maman, j'arrive."

Car l'entraînement de Karot n'était pas la seule chose à laquelle il devait consacrer du temps, il y avait l'histoire de la Famille Ryuu qu'il commençait petit à petit à apprendre maintenant qu'il était en âge de développer son propre esprit critique, les études de diverses choses avec sa mère depuis qu'il avait quatre ans aussi. De ce fait, le jeune homme en savait beaucoup sur beaucoup de sujets, c'était plutôt utile dans un certain sens mais cela, Karot ne le savait pas encore pour la simple et bonne raison qu'il ne s'en préoccupait pas encore. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il avait plusieurs heures de cours par jour, il apprenait aussi bien les méandres de sa langue natale qu'il connaissait plus ou moins parfaitement maintenant que d'autres langues plus parlées en Europe et en Amérique par exemple, à quoi cela lui servirait-il ? Il ne se posait pas la question. Il apprit aussi beaucoup de choses sur l'art, les sciences, la géologie, l'histoire et tout ce qu'on apprenait à l'école, bien qu'il apprenait tout cela à un niveau des plus poussés pour son âge. Tant mieux me direz-vous, vous imaginez un homme censé être le Futur Chef d'une Famille si honorable que les Ryuu être un parfait idiot ? Enfin, on lui disait qu'il serait sûrement le futur Chef mais il ne savait pas vraiment de quoi en fait... Un chef Yakuza ou autre chose ? Enfin, il pourrait choisir sa voie non ?

"Tu n'oublierais pas la deuxième partie de ton entraînement par hasard ?"

"Non aucunement papa ! J'arrive tout de suite."

Et oui, vous pensiez que l'entraînement de Karot était seulement physique ? Mais cela serait beaucoup trop simple mes chers, c'était beaucoup plus que cela. Toutes les journées du jeune homme étaient bien remplis de diverses choses, toujours la même structure mais les journées n'étaient jamais les mêmes, peut-être pour cela que même si le jeune Karot savait déjà ce qu'il allait devoir faire, il se préparait toujours à avoir une petite surprise. Aujourd'hui, il n'y en avait pas et c'était ça la surprise en fait, qu'il n'y en ait pas. Vous ne comprenez pas vraiment ce que je veux dire vous dîtes ? Eh bien, c'était assez compliqué à expliquer alors je vous conseille plutôt d'y réfléchir, vous finirez par comprendre n'ayez aucune crainte. Bref, passons à la composition de la deuxième partie de l'entraînement du jeune garçon, il devait s'entraîner aux arts martiaux étant donné que son père et son grand-père étaient tous deux des experts en arts martiaux, cela arrangeait grandement le jeune garçon qui adorait cette partie de son entraînement qui durait environ 3 à 4h, après celle-ci venait l'avant-dernière partie de l'entraînement qui rendait hommage à leurs ancêtres les Samouraïs et à leur statut actuel de Yakuza, l'art des Katanas. Tout cet entraînement se terminait par de la méditation, voilà comment était une journée banale pour Karot à 10 ans.

Je Veux Devenir Un Récupérateur.


16 ans... C'était un bel âge vous ne trouvez pas ? Karot n'en savait rien mais il allait bientôt le découvrir, en effet c'était bientôt son anniversaire. Dans genre quelques heures si vous voulez tout savoir. Il était impatient pour une raison qu'il ignorait mais en tout cas il l'était... Karot avait bien changé au niveau physique en 6 années, normal vous me direz, il était devenu un très beau jeune homme à la carrure imposante et au visage angélique. Il avait une particularité assez étrange depuis qu'il avait atteint l'âge de 14 ans, ou plutôt il venait de remarquer alors qu'il avait 14 ans que son corps pouvait atteindre une température extrêmement chaude par un phénomène qu'il n'arrivait à vraiment comprendre et encore moins à expliquer mais il avait l'impression qu'il devenait plus fort sous cette forme... Il sentait que des flammes existaient en lui mais qu'il ne pouvait les faire sortir, était-ce parce qu'il n'était pas encore au bon endroit ou parce qu'il n'était pas encore temps ? A moins que ce ne soit autre chose ? Toutes ces histoires sur sa famille, il y croyait plus que tout et si... Ce que son grand-père lui avait dit, qu'il ressemblait au héros de la Famille Ryuu, était vrai... Peut-être... Non impossible ! Qu'avait-il fait de si extraordinaire ? Il n'était pas encore temps pour le jeune homme de le savoir d'après ce qu'il avait compris, c'était dommage.

Depuis quelques temps, Karot faisait son entraînement en autodidacte, depuis qu'il avait 12 ans très exactement il utilisait des poids qu'il mettait à chacun de ses poignets et à chacune de ses chevilles, leur poids variait selon les désirs du jeune homme. Par là, il faut comprendre que le jeune homme changeait de poids dès qu'il commençait à être vraiment trop habitué à des poids, cela lui permettait de constamment s'entraîner, le poids actuel de ses poids maintenant qu'il approchait de ses 16 ans ? C'était un mystère que je vous laisserais élucider au fil des premières aventures du jeune homme qui ne sauraient tarder. Comment puis-je en être si sûr ? Eh bien, alors que le jeune homme se trouvait en plein centre d'une des forêts aux alentours de Shinjuku sans pour autant faire partie de Shinjuku elle-même, il vit deux hommes passer à la vitesse de l'éclair, ils étaient sans aucun doute beaucoup plus rapides que lui... L'un était blond et l'autre brun, cela vous paraît un peu abstrait non ? Pour Karot aussi, aussi fit-il des recherches sur eux, ils l'avaient littéralement captivé si vous voulez tout savoir, il apprit alors qu'ils se nommaient respectivement Amano Ginji et Mido Ban, ils se faisaient appeler les Get Backers et ils étaient des récupérateurs... Karot prit instantanément une décision un peu insensée, il allait devenir récupérateur dans l'espoir de les voir un jour, pas dans la vie de tous les jours mais au cours d'une mission par exemple, il voulait voir si ce n'était qu'un rêve ou la réalité.

Papa, Maman, Grand-Père... Je vais devenir un Récupérateur."

Cette simple phrase provoqua beaucoup d'émotions dans la famille, toute la maisonnée, bien qu'elle ne soit habitée que de quatre personnes en comptant Karot, était en émoi comme vous l'aurez compris. Contrairement à ce que beaucoup auraient pu penser, ils n'étaient pas du tout contre cette idée, ils étaient même plutôt fiers que leur fils et pour l'un son petit fils prenne sa propre route pour sa vie, ils n'avaient pas eu à lui demander de trouver sa voie pour ne pas lui imposer celle de la famille, il l'avait déjà fait par lui-même, comment ne pas être fier de son descendant quand on voyait cela ? Voilà tout ce qu'ils se disaient entre eux, le jeune homme lui, était juste content parce que ses parents ne lui interdisaient pas de vivre comme il le voulait. Comme il avait déjà décidé de ce qu'il voulait faire dans la vie, il était temps de passer à la cérémonie d'héritage qui consistait en pleins de trucs que vous ne comprendriez pas et en la passe d'objets qui étaient dans la famille depuis toujours pour certains, et plus récemment pour d'autres, comme quoi ? Les deux Katanas du Dragon qu'on avait appelé comme les deux Dragons symbolisant la famille, l'un se nommait Ten et l'autre Ryuu, ils étaient complémentaires pour une raison plus inconnue qu'autre chose, ces objets étaient dans la famille depuis toujours, et pour ce qui était du plus récent, il y avait le Kimono Noir avec des Dragons en or brodés dessus et le pendentif en argent de sa mère.

"Merci vous tous. Je reviendrais souvent vous donner de mes nouvelles, promis !"


QUI ETES VOUS ?



Prénom : Jérémy
Surnom : Eagle
Age : 16 ans
Découverte du forum : Nana
Taux de présence : Variable mais assez haut normalement
Manga & Perso de votre avatar :Guilty Gear & Ky Kiske
Code de validation :Validée.
Revenir en haut Aller en bas

Karot Ryuu, Récupérateur [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Générateur de signature V2
» École - Suiken Ryuu
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'affaire Woodsmoke :: Zone calme :: Corbeille-