Partagez| .

Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï] Lun 28 Mai - 22:25

Un énorme building abandonné? Hum… C’est louche tout ça.



Link s’éveilla dans sa chambre d’hôtel où il mit un petit moment pour se remémorer pourquoi il était ici et pourquoi il n’était pas chez lui en Angleterre. Ah oui, sa meilleure amie s’était faite enlevé par un type qui s’était arrangé pour qu’il soit accusé comme un tueur. Alors que le tueur en série était une manigance de ce dernier… Bref, d’après ce qu’il savait il était amoureux de Zelda donc techniquement il ne devrait pas lui faire de mal, juste techniquement… Après tout il ne savait pas ce qu’il pouvait bien se passer dans la tête de ce type, vu ce qu’il avait fait c’était sûr qu’il n’était pas le genre de type à avoir peur de faire quelque chose. Donc, il était urgent que le jeune anglais retrouve son amie au plus vite, il n’avait pas l’esprit tranquille du tout de savoir Zelda avec ce fou…

Le jeune homme sortit de son lit et partit se préparer pour une nouvelle journée, il devait trouver des informations sur Ganondorf Dragmire au plus vite. L’anglais, une fois prêt sorti dans les rues de Shinjuku afin de pouvoir récolter des informations, il devait cependant essayer de trouver un moyen plus rapide pour en trouver, il devait bien y avoir des gens qui pourraient l’informer sur tout ce qu’il se passait dans cette ville non ? Ce n’était sans doute pas les personnes les plus honnêtes qu’il soit mais bon… Si cela lui permettrait de retrouver son amie. Enfin bref il verrait bien, pour le moment il allait inspecter les lieux qui pouvaient être suspect dans ce quartier. Link passa une bonne partie de sa matinée à observer des endroits tout aussi louches les uns que les autres mais il n’y trouva pas grand-chose. Ses lieux n’étaient pas très animés en journée, normal après tout. Il nota les lieux dans sa tête en songeant à y revenir la nuit lorsqu’il aperçut un énorme building au loin. Hum, c’était étrange, c’était le seul à être aussi grand.

Curieux, le jeune anglais se fraya un chemin à travers les multiples rues et la foule afin d’aller vers cet étrange bâtiment qu’il avait vu au loin, il était désormais presque à l’entré et l’observait. Vraiment étrange, on dirait un bâtiment abandonné, tout ce qu’il y avait autour ressemblait fortement à des débris et autres trucs du genre. Pourquoi un building comme celui-ci était dans un état pareil ? C’était vraiment pas normal. Il devrait peut-être aller jeter un coup d’œil non ? C’était ce que Link s’apprêtait à faire mais lorsqu’il s’avança d’un peu plus près vers le gratte-ciel, quelqu’un l’empêcha de continuer sa route.

Revenir en haut Aller en bas
Aria Zanelli

Admin explosive

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï] Mar 29 Mai - 13:23

Un nouveau ici ?


Dans sa prison de verre, le petit oiseau regardait vainement l'extérieur par les vitres jaunis par la crasse et recouvert de poussière les rendant si opaque que seul la lumière pouvait être visible tout en restant voilé et diffuse comme un projecteur à sur lequel on aurait mi un film papier. Le petit oiseau était triste de ne rien pouvoir voir, et lasse de cette vision brouillé, s'en alla s'occuper autrement pour éviter de penser à cet extérieur aussi terrifiant qu'attirant. Ici tout n'était qu'horreur et misère et dehors tout semblait plus beau, peut être qu'il y avait une part de vérité, mais dans le fond l'extérieur aussi avait une part d'ombre semblable à celle de ce château de l'infini. Ce dernier était juste plus violent et moins hypocrite sur l'apparence du mode de vie, car les gens qui y vivaient eux étaient de la pire espèce, jouant avec les autres comme des pions, alors qu'eux même son de la chaire à canon d'un échiquier à plus grande échelle.

Le petit oiseau, ou plutôt le petit ange, s'amusa à fabriquer des accessoires divers, là elle se mit en tête de se faire un radio réveil. Ça ne lui servirait pas à grand chose puisqu'elle n'avait pas besoin de se réveiller n'ayant rien à faire de ses journées voir de sa vie, mais elle en avait envie. Ainsi elle se rappellerait de sa vie à l'extérieur, car lorsqu'elle y vivait, elle en avait un dans sa chambre pour aller en cour, sans compter qu'elle pourrait écouter de belle chanson, une liberté factice en somme. En le fabricant elle semblait heureuse, pourtant ce n'était pas grand chose, et Pluto, bien qu'il n'avait pas de face humaine, la regardait tendrement de ses globes oculaires inexistant. Lorsqu'elle eut fini son chef d'œuvre, elle accourut tout sourire devant Pluto en lui tendant pour qu'il puisse l'admirer, elle en était fière comme un enfant qui venait de terminer un dessin même grossier. L'ordinateur ne pouvait être qu'heureux de la voir ainsi. Lorsque l'enfant tenta de le mettre en marche, cela ne réussit pas, le réveil lui fonctionnait parfaitement, son ami lui avait même donné l'heure exacte de la vielle, mais la radio rien. Soupirant, elle lâcha que c'était ce qu'elle pensait, sans rajouter une antenne juste au dessus de leur lieux de vie, la radio n'arriverait jamais. Sortant l'antenne qu'elle avait fabriqué, car Nana avait vraiment tout prévu, elle demanda l'autorisation de sortir à Pluto, qui un peu réticent repensa au sourire qu'elle avait eut et fini par céder.

Une fois dehors grâce aux chemins que son ami lui avait fait, elle s'était retrouvé juste aux dessus de là où ils vivaient. Sur un partie du toit et du mur, car la construction était d'une architecture douteuse, elle déposa son antenne pour que sa petite radio marche. Lorsqu'elle se pencha tout en s'agrippant au rebord d'une fenêtre du mur contre laquelle elle se trouvait, Nana avait une vue plongeante sur les bas fonds, que de souvenir. La nostalgie la prit et elle décida de faire un tour. C'était l'occasion de voir si son appareil à moduler la réalité marchait correctement, de toute façon elle avait confiance en Pluto en cas de dysfonctionnement, lui il la sauverait. Fermant les yeux, respirant à fond, elle se concentra puis sauta dans le vie avant de disparaître. En ce baladant dans les ruelles, en faisant attention, fuyant par ses chemins de modulation pour ne pas être tuer par tous ses criminels qui voyait en elle une source de revenu de différente façon, toute plus ignobles les unes que les autres, elle repéra un jeune garçon au loin. Il devait avoir son âge ou un peu plus mais il ne semblait pas d'ici, ça elle en était sûr et certaine. Remarquant qu'il voulait rentrer dans le Mugenjô elle se précipita sur lui et lui attrapa le poignet pour le retenir, elle imaginait déjà comment il finirait s'il se faisait prendre par les monstres.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Qu'est ce que tu fais ? Tu es nouveau toi ici on dirait, fais attention c'est dangereux, un garçon mignon tu tiendrais pas longtemps avant d'être transformer en gigolo ou pire encore. Au faite c'est quoi ton nom ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Si l'ironie était faite de framboises, nous aurions de quoi faire un certain nombre de tartelettes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï] Mar 29 Mai - 17:19

Une jeune fille blonde sortant de nul part.


Alors qu’il était en train de marcher vers l’étrange building qu’il avait repéré, quelqu’un se précipita tout à coup sûr Link. Etant donné que ce n’était qu’une petite fille, le jeune anglais songea qu’elle ne lui voulait sans doute pas grand mal, d’autant plus qu’elle semblait assez paniqué. Ce n’était pas vraiment le comportement de quelqu’un qui voulait du mal, hormis d’un hypocrite mais cela était plus complexe à déceler. En tout cas à première vu la jeune fille semblait n’avoir que de bonnes intentions envers lui. De ce fait, Link se laissa attrapa le poignet par cette dernière quoique un peu surpris parce que il ne s’attendait pas à ce qu’elle le touche. Bah de toute manière cela ne le dérangeait pas, tant qu’elle ne comptait pas l’agresser.

Qu'est ce que tu fais ? Tu es nouveau toi ici on dirait, fais attention c'est dangereux, un garçon mignon tu tiendrais pas longtemps avant d'être transformer en gigolo ou pire encore. Au faite c'est quoi ton nom ?


Oh ça faisait beaucoup de chose d’un coup dit dont ! Elle semblait pleine d’énergie cette fille ! Bah tant mieux, c’était une bonne chose. Ah ? Cet endroit était dangereux ? En même temps vu l’allure de l’endroit c’est sûr qu’il pouvait y avoir des personnes louches qui traînaient dans les parages mais c’était justement cela qui intriguait le jeune homme. Et puis, il n’avait pas peur du danger, il savait se défendre. Après que la jeune fille lui ait dit qu’il était mignon, si l’anglais avait bien compris, elle lui avait dit autre chose mais là il n’avait pas compris. Après tout il n’excellait pas dans le japonais, ce n’était pas sa langue maternel donc le terme que venait d’utiliser la jeune demoiselle était inconnu de Link. Il se doutait cependant au vu du contexte que ce n’était sans doute pas quelque chose de très bon.

Je risque d’être transformer en quoi ? Excuse-moi je n’ai pas très bien compris, je suis anglais et il se peut que je ne connaisse pas le mot que tu viens de dire. Et ne t’inquiètes pas, je n’ai pas peur du danger, je sais me défendre. Je m’appelle Link Brave et toi ?


Répondit-il avec un sourire chaleureux.

Tandis que Link observait petit à petit la jeune demoiselle à qui il était en train de parler, il se rendit compte qu’elle avait les cheveux blonds, cela ne l’avait pas vraiment frappé au début étant donné qu’en Angleterre on en voyait souvent. Sauf que, c’était bien la première personne avec des cheveux blonds qu’il voyait depuis qu’il était arrivé au Japon. Les Japonais ne semblaient pas être fait pour les couleurs de cheveux clairs, pourtant cette jeune fille les avait. Bah, elle n’était sûrement pas à 100% japonaise tout simplement, il n’y avait absolument rien de mal à cela. Au contraire, Link se sentait un peu plus proche de la jeune fille blonde vu qu’elle n’était pas entièrement ou pas japonaise comme lui. Enfin après il pouvait peut-être totalement se tromper, ce n’était peut-être qu’une coloration ou autre.

M’enfin il ne préféra pas relever ce point, les femmes étaient assez sensibles en ce qui concernait leur physique et le jeune anglais ne tentait pas à la vexer d’une quelconque manière. Après tout il ne savait rien d’elle, il était fort probable qu’elle prenne mal le fait qu’il évoque sa couleur de cheveux pour diverses raisons. De ce fait le jeune homme préférait faire comme s’il n’avait rien remarqué. Ce n’était jamais une bonne idée de mettre une fille en colère, et encore moins une inconnue.
D’ailleurs, pourquoi semblait-elle aussi paniquée quant au fait qu’il pénètre dans le gratte-ciel ? Il était si dangereux que cela ? Pourtant elle en venait bien elle, s’il était aussi dangereux elle ne serait pas ici, non ? De toute évidence Link ne pourrait le savoir sans demander quelques explications.


Cet endroit est si dangereux que ça ? Pourtant tu as l’air d’en venir non ?

Revenir en haut Aller en bas
Aria Zanelli

Admin explosive

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï] Mar 29 Mai - 22:23

J'aimerais oublier


Ceux qui vivaient dans les bas fonds du château de l'infini étaient la plupart du temps des monstres, ou des exclu de la société, le nombre d'enfant était bas, généralement ils servaient d'amuse-gueule pour les monstres. Leur duré de vie n'était pas longue ici, les habitants étaient arrivés à l'âge adulte, ou bien avait été créer adulte déjà, les enfants mourraient tous, elle même serait morte si elle avait passé toute sa vie ici. Ginji était vraiment le seul enfant à avoir réussit à survire dans le Mugenjô, mais lui il était spéciale, tout comme MakubeX. Aucun autre enfant ne pouvait survivre ici, tous mouraient, elle en avait été témoins puisque tous ses amis avaient perdu la vie, ne laissant à la place de leur rire qu'un amas de chair sans forme, juste une grosse bouilli morbide de corps d'enfant passer au mixeur dans un sadisme sans nom.

En se baladant dans les rues en courant pour sa vie, elle se rappela de cette horrible scène, la gerbe lui remontait dans la gorge tant la vision était insupportable, même l'odeur lui revenait. Lorsqu'elle revit ce garçon de son âge au loin, elle ne pouvait s'empêcher de penser à ses anciens amis, imaginant qu'il subirait le même sort qu'eux. Non plus jamais elle ne voudrait voir un autre enfant finir ainsi, elle les sauverait. Oui elle voulait sauver tout le monde de ses grandes ailes, elle était un ange après tout. Un anglais ? Sur le coup elle ne comprit pas, elle avait passer une grande partie de son enfance dans les bas fonds, et lorsqu'elle en était sortie et qu'on la place en scolarité, elle était si en retard que tout le monde de moquait d'elle, et les professeurs n'avaient pas de temps à perdre avec quelqu'un qui avait un tel retard. Mais en réfléchissant elle se souvient, comme elle aimait la liberté, la géographie était quelque chose qu'elle apprenait assez rapidement, elle ne saurait pas bien dire où c'était, mais une chose était sur dans sa tête ; c'était en Europe. Si au début elle sourit au garçon, elle fit rapidement la moue de voir qu'il ne comprenait pas le danger du château.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Moi c'est Nana, Nana Abaraï. Tu viens de loin alors si tu es anglais ! C'est la première fois que je vois un étranger ! Et bien ils peuvent te vendre, ou te manger, ça dépend de leur humeur, ici tu n'es qu'une marchandise pour tous les habitants.


En repensant au faite qu'il était étranger, Nana se rappela le douloureux souvenir des brimades et bizutage qu'on lui faisait subir à l'école. Si au Mugenjô on ne lui avait jamais rien dit sur la couleur de cheveux, dans une école typique japonaise, c'était plus que mal vu, et les métisses étaient les victimes préférés des élèves des écoles, au point que même la direction n'agissait pas. Un pays qui n'aime pas les étranger n'allaient pas les aider, encore moins s'ils peuvent satisfaire les élèves japonais pure souche. Jamais elle n'avait su d'où venait sa couleur de cheveux de couleur blonde, faut dire qu'elle n'avait pas connu son père, un gros bonnet richissime d'origine Russe, et vu l'abjecte personnage qu'il était et ce qu'il avait fait à sa mère, ce n'était pas plus mal. Dire qu'elle était la chaire et le sang d'un type aussi dégelasse, digne des monstres du Mugenjô.

À la question de Link elle resta muette un moment, le fixant sans rien dire, avant de finir par baisser les yeux tristement sur le sol. L'envie de pleurer la prit mais rien, peut être qu'elle avait trop pleuré la mort de ses amis, ou que sa tristesse n'était pas assez fort en ce moment même, elle ne saurait le dire. Mais leur visage lui apparaissait tantôt souriant, tantôt recouvert de sang avec la chair à moitié arraché laissant leur os ressortir. Jamais plus elle ne reverrait ses amis, ne partagerait sa vie avec eux, elle était seule. Bien sûr il y avait toujours Pluto mais ce n'était pas vraiment pareil … ses amis … leur compagnie lui manquait énormément.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Grâce à un appareil très spéciale je peux survivre ici, en vivant cacher et enfermé, sinon je ne ferais pas long feu … ici les enfants ne survive pas, ils sont tout de suite dévoré …

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Si l'ironie était faite de framboises, nous aurions de quoi faire un certain nombre de tartelettes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï] Mer 30 Mai - 12:29

On nous mange ?!


Moi c'est Nana, Nana Abaraï. Tu viens de loin alors si tu es anglais ! C'est la première fois que je vois un étranger ! Et bien ils peuvent te vendre, ou te manger, ça dépend de leur humeur, ici tu n'es qu'une marchandise pour tous les habitants.


Nana Abaraï ? C’était un joli nom, et s’il se souvenait bien, nana était le chiffre 7 de l’alphabet japonais. Son nom avait donc de multiples significations étant donné que le chiffre 7 était utilisé dans beaucoup de domaines, par exemples il y avait les couleurs de l’arc-en-ciel qui étaient au nombre de 7. Il y avait aussi les 7 péchés capitaux, allez savoir pourquoi il avait pensé à ça mais c’était la première chose qui lui était venu à l’esprit avec les couleurs de l’arc-en-ciel. Enfin bref, il y avait bien des choses qui étaient liés au chiffre 7 et faire une liste de ces derniers seraient beaucoup trop longues, d’autant plus que Link ne les connaissait sûrement pas toutes. Et puis, ce n’était pas vraiment important après tout.

En effet il venait d’assez loin vu qu’il était anglais, il avait mis au moins 13h de vol avant d’arriver à Tokyo. Autant dire que ça avait été particulièrement long, c’était quand même un peu plus de la moitié d’une journée. Mais bon il était là maintenant. Ah c’était la première fois qu’elle voyait un étranger ? Il ne devait donc pas y en avoir beaucoup au Japon, c’était un peu ce que le jeune homme avait remarqué mais le fait que quelqu’un lui dise était différent. Hum cela n’allait pas vraiment faciliter ses recherches alors, si les Japonais avaient peu d’étranger dans leur pays c’était sûrement qu’ils ne les portaient pas dans leur cœur. M’enfin, il s’en sortait plutôt bien pour le moment, il avait les cheveux châtains et des yeux bleus comme certain japonais, sauf que ses traits européens le trahissait sur ce coup. Bah, étranger ou pas il ferait tout ce qu’il peut pour communiquer avec les Japonais, après tout il avait toujours été très sociable, ce n’était pas aujourd’hui que cela allait changer.

Quoi ?! Il avait bien entendu ce que venait de dire la jeune demoiselle là ? Les gens présent dans ce building pouvait le vendre ou alors le… Le manger ?! Ouah… Eh une minute il n’avait jamais entendu dire qu’il y avait des cannibales au Japon ! Ne voulait-elle pas dire manger dans un autre sens que cela ? Genre se faire agresser ou alors qu’il risquait de subir des actes pas très catholiques ? C’était quand même plus plausible non ? Et puis… Ce n’était pas interdit de vendre les gens ? Bon certes ça l’était mais ça n’empêchait pas à certain de violer la loi et de le faire quand même. Mais franchement… Il n’avait jamais entendu parler d’hommes cannibales alors il trouvait cela vraiment très étranges. Peut-être avait-il une fois de plus mal compris le mot non ?

Dans tous les cas, ce que venait de lui dire Nana avait freiné ses envies d’aller dans ce bâtiment. Certes il se pouvait qu’elle lui ait dit cela juste pour l’effrayer de manière à ce qu’il n’aille pas dedans pour certaines raisons, après tout il pouvait tout à fait se passer des choses louches qui devaient rester secrète. Et vu l’apparence du bâtiment le contraire serait assez étonnant. Hum mais pourtant… La jeune fille à la chevelure blonde venait bien de là non ? Si c’était le cas... Ce qu’elle lui racontait n’était peut-être pas tout à fait erroné, mais dans ce cas pourquoi est-ce qu’elle était dans un endroit aussi dangereux ? Sans doute avait-elle ses raisons mais tout de même… Ce n’était pas un lieu où une jeune fille devait traîner, en fait ce n’était un lieu pour personne plutôt.



Me faire manger ? Par manger tu veux dire comme manger de la nourriture comme du chocolat ou tu veux dire autre chose? Et pourquoi traînes-tu dans les parages si il se passe des choses aussi horribles dans cet endroit ?


Alors qu’il venait de lui poser cette question, la jeune Nana réagit plutôt bizarrement. Elle se mit à fixer durant plusieurs secondes comme si son cerveau avait bugée et qu’elle ne pouvait plus réfléchir avant de baisser les yeux vers le sol. Même si ces derniers ne le regardaient plus, Link pu voir que les yeux de la jeune fille étaient particulièrement tristes. Oups ! Il venait de la rendre triste, en lui rappelant quelque chose de douloureux sans doute. Le jeune anglais se sentit mal à l’aise en voyant cela, il n’avait eu aucune intention d’attrister la jeune blonde, il avait peut-être était un peu trop curieux mais il avait été avant tout inquiet. Vu ce qu’elle lui avait dit sur cet endroit, si c’était vrai ce n’était pas vraiment un lieu où elle devrait être.

Le jeune homme continuait d’observer les yeux de Nana, peut-être pour y déceler autre chose ou alors tout simplement comme ça, lorsqu’il remarqua que la couleur de ses yeux était étrange elle aussi. Ses yeux étaient violet, oui violet, c’était peut-être des lentilles ? Parce que à sa connaissance aucun être humain n’avait les yeux de cette couleur, mais bon si c’était son cas c’était vraiment original. Et pis cela ne lui allait pas mal du tout, au contraire ça l’embellissait, cela allait bien avec ses cheveux blonds. La jeune demoiselle lui faisait penser à un petit ange. Enfin c’était surtout parce qu’on accordait le blond à la couleur de la chevelure des anges et à quelque chose de sacré, de saint, mais l’apparence de la jeune fille semblait tout aussi pure et innocente qu’un ange. Un ange qui avait tout l’air de se trouver dans un endroit semblable à l’enfer, paradoxale n’est-ce pas ?


Grâce à un appareil très spéciale je peux survivre ici, en vivant cacher et enfermé, sinon je ne ferais pas long feu … ici les enfants ne survive pas, ils sont tout de suite dévoré …


Un appareil spécial ? De quoi pouvait-elle bien parler ? Peut-être de quelque chose qui pouvait la camoufler ou alors la rendre invisible ? Hum en tout cas selon ses dires elle semblait vivre ici, ce n’était pas ce à quoi le jeune anglais avait songé au début. Il pensait juste qu’elle passait dans le coin ou traîner juste ici, pas qu’elle y vivait quotidiennement. En tout cas elle semblait être honnête dans ses dires, et vraiment elle semblait vivre dans un endroit pire que l’enfer… Cela fit de la peine au jeune anglais, il était très compatissant et gentil envers les autres alors savoir que quelqu’un vivait dans un univers pareil lui faisait de la peine. Il avait envie d’aider cette jeune fille.

Avait-il bien compris ses paroles une fois de plus ? Les enfants étaient dévorés ? Les adultes qui se trouvaient dans ce building étaient vraiment cannibale ? C’était vraiment étrange… Une idée germa alors dans la tête du jeune homme. Et si les personnes qui vivaient ici avaient été victimes d’expériences louches et que certaines étaient devenu cannibales ? Au vu des descriptions de la jeune demoiselle sur ce lieu, ce dernier ressemblait à un endroit où des gens se seraient débarrassés de d’autres. Sans doute parce qu’ils étaient des expériences ratés ou alors inutile à leur yeux ? Ou peut-être que c’était à cause des radiations ? Enfin quoique… Il ne pensait pas que les radiations avaient de tels effets sur les êtres humains mais bon.

D’autant plus qu’il ne semblait pas qu’il y ait eu d’accidents nucléaire récemment, sinon il en aurait été informé comme tout le reste du monde. De ce fait il était peu probable que des personnes aient été irradiées, à moins que cela ne remonte au dernier accident qui est eu lieu ? Hum pourtant Link ne se souvenait pas de son vivant qu’il y en ait eu au Japon, le dernier devait donc remonter à un certain temps. Enfin bref, il s'égaré là, si ça se trouve il était complètement en train de songer n’importe quoi. Et ça ne l’étonnerait pas d’ailleurs.


Eh beh…. Cet endroit ne semble pas vraiment très approprié pour qu’une jeune fille y vive.





Dernière édition par Link Brave le Mer 6 Juin - 14:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aria Zanelli

Admin explosive

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï] Jeu 31 Mai - 21:16

Oui … ils nous mangent


[Des japonais aux yeux bleus ? C'est comme les africains, ça a pas les yeux bleus lol, enfin nous sommes dans un manga heureusement lol]

Nana n'avait jamais voyagé, quand on est en dessous de la pauvreté, il est difficile de voyager à sa guise en même temps, d'ailleurs elle n'avait jamais quitté Shinjukû, le seul voyage qu'elle avait fait de toute sa vie, c'était sortir du château de l'infini, c'est dire. Ça fallait même pas un arrondissement parisien, son voyage n'avait fait que quelque mètre. Pourtant elle adorerait voyagé, visiter le monde entier, voir à quoi il ressemble, ses différentes cultures, paysage et autre. Car rien que de voir Link, on voyait qu'il n'était pas japonais, son visage était bien moins aplatit que les asiatiques. C'est étrange que selon l'endroit où on née, enfin plutôt ses origines, on a un physique complétement différent d'un autre. Elle aussi quand elle s'était vue dans un miroir elle avait remarqué qu'elle n'était pas comme les autres, que son visage et son corps n'était pas comme tous les asiatiques, son métissage était bien marquée chez elle, surement un vice du Mugenjô.

Enfin avant de voyager partout dans le monde pour gouter à la vastitude de celui-ci et ainsi, baigner dans une sensation de liberté factice, elle devrait voyager dans le château lui même. Car oui, même si elle avait grandit en partie, et qu'aujourd'hui elle y vivait, le petit ange était bien ignorant sur tous les secrets de ce dernier. La partie haute, les sous sols, c'étaient des endroit qu'elle n'avait encore jamais visité et que personne ne lui avait décrit, ils étaient bien trop secret, sauf les sous sols qui l'étaient moins, mais seuls les monstres combattants s'y rendaient, et elle était bien loin d'en être un avec son poids plumes et ses bonnes attentions. Un jour pourtant elle n'en doutait pas, elle serait amener à s'y rendre, si elle voulait sauver l'endroit, il lui faudrait tout connaître de celui-ci, sinon à quoi bon tenter quelque chose.

Le petit ange était plus que sérieux dans ses dires, ici les lois n'existent pas, sauf celle du plus fort, car une fois à l'intérieur du château de l'infini c'est manger ou être manger, pas plus simple comme raisonnement. Et puis de toute façon, ici dans le château de l'infini on trouvait des monstres, et des êtres vivant qui n'existaient pas, alors pourquoi pas des cannibales ? On était plus à ça prêt avec toutes ses étrangetés de la nature, sans compter les membres des vaudou dont certains vivaient ici même, pire dans la même zone que là où elle vivait, la zone centrale. Enfin grâce à Pluto elle ne pouvait pas les croiser, dû moins pour le moment, à moins qu'ils ne fassent semblant de ne pas l'avoir remarqué, et qu'au final ils attendaient juste le bon moment pour lui tomber dessus. Elle ne s'était encore jamais vraiment posé la question, pour elle, elle était en sécurité avec Pluto.

La jeune fille restait impassible, écoutant le jeune garçon, perdant un moment son sourire avec la conversation grave qu'ils échangeaient en ce moment. Oui il pouvait se faire manger, visiblement il n'avait jamais rencontrer de personne mangeant d'autre personne dans sa vie. Pour Nana c'était devenu normal, mais lorsqu'elle était sortie du Mugenjô elle avait apprit que ça ne se faisait pas et que c'était même interdit. Donc en Angleterre aussi ça devait être interdit. La dernière question la gênait un peu, elle revenait tout le temps, faut dire que voir un ange tout souriant dans un endroit aussi malsain, c'était vraiment perturbant. Elle n'avait pas sa place.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Oui manger, comme quand tu mange de la nourriture, ou sinon on te vend, comme tu es jeune tes organe et tes os rapportent beaucoup ici. Si je traine ici c'est parce que j'y vis.


L'ange n'était pas très alaise avec ce genre de conversation, trop d'image plus glauque les unes que les autres passaient dans sa tête pourtant si pure et innocente. Elle avait déjà vu des personnes se faire dépecer dans un temps record, ou encore manger, parfois encore vivante, hurlant pendant qu'on mâchait leur chaire. Même un bon film de zombie semblait être quelque jours pour les enfants à côtés de ce qu'on pouvait voir à l'intérieur du château. Si on y marchait ne serait-ce qu'un moment, on verrait déjà bon nombre de cadavre et transaction humaine.

Dire qu'elle avait fini par retourner dans cet endroit, pire même ! Elle avait fugué de son foyer d'accueil où elle avait une chambre rien qu'à elle, où elle vivait comme beaucoup d'autre orphelin pour retourner dans cet enfer … C'était un choix particulier, surtout qu'elle avait tout fait pour fuir le château de l'infini à la base. Mais la peur de l'inconnu était bien plus grande, et le monde extérieur lui faisait peur que la pauvre avait fini par se sentir plus en sécurité à côté de ses monstres qui avait massacré ses amis et qui pourrait la broyer en un rien de temps. La vie était d'un tel compliqué, elle aurait été bien en sécurité dans la campagne, mais non, peut être qu'a distance les archives du Mugenjô avait joué sur son destin ?

Après tout le Mugenjô jouait avec la vie de tous les êtres vivant comme des simples jouets pour un enfant, elle faisait partie de ses jouets. Le massacre de ses amis, le fait qu'elle ait survécu depuis sa naissance, si au final tout ça était prévu d'avance ? Tout comme ses yeux, normalement se sont une particularité unique aux Voodoo Child, pourtant elle les avait aussi, la couleur maudite des enfants indésiré. Oui sa mère n'en avait jamais voulu, peut être même qu'elle avait prié très fort pour qu'elle soit morte née ou faire une fausse couche, malheureusement non, aussi fort soit son rejet de la chaire de sa chaire, celle-ci avait survécu tel un monstre assoiffé de vivre. Sauf qu'elle n'était pas un monstre, mais bel et bien un ange.

Si cela se trouve, c'était même les archives qui avaient fait en sorte que son chemin croise celui d'Agon et qu'elle le ramené dans le château de l'infini alors qu'il avait réussit à le fuir. Il avait du avoir tellement de mal à en sortir et elle avait osé le ramener en enfer … quand elle y repensait elle souffrait atrocement, il ne méritait pas cela. La honte et la culpabilité la rongeait, bien sûr lui ça ne le dérangeait pas, car on ne pouvait pas fuir le château de l'infini, une fois qu'on rentre dedans, on lui appartient corps et âme, Agon et Nana en étaient des preuves vivantes et ils étaient loin d'être les seuls dans ce malheureux cas hélas.

La remarque de Link la fit nostalgiquement sourire, qui ne serait pas étonné de voir un ange en enfer ? Nana détourna un peu les yeux avec une moue gênée, elle savait qu'elle ne devait pas être là, qu'elle devrait quitter cet endroit car elle n'y survivrait pas, d'ailleurs le petit ange ne pensait pas avoir un taux de survit très long, pensant même bientôt mourir. Puis elle regarda vers le haut de la tour, en faite c'était le milieu mais sa tête était levée comme si elle regardait le ciel avant de répondre tout en regardant là haut.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Je sais, mais je ne peux pas partir, je suis obligée de rester ici.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Si l'ironie était faite de framboises, nous aurions de quoi faire un certain nombre de tartelettes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï] Mer 6 Juin - 15:16

Je vous aiderai !


[Ah? Désolé, pardonne mon incultisme XD (Oui je sais ce mot n’existe pas mdr) ]


Oui manger, comme quand tu mange de la nourriture, ou sinon on te vend, comme tu es jeune tes organe et tes os rapportent beaucoup ici. Si je traine ici c'est parce que j'y vis.


Link n’en revenait pas de ce qu’était en train de lui raconter la jeune Nana. Se moquait-elle de lui ? Il ne pouvait s’empêcher de se demander cela tant ce qu’elle lui raconter semblait improbable, pourtant il était sûr au fond de lui qu’elle lui disait la stricte vérité. Bien cruel vérité. S’il avait sût qu’il se passait des choses aussi horribles dans le monde… Bon bien sûr s’il avait sût il n’aurait rien pu y faire bien évidemment, il n’était pas à la tête de tous les gouvernements ou autres qui pourraient régler le problème. Cependant, même s’il n’avait pas de pouvoir ou d’influence politique, il pouvait tout de même venir en aide aux autres, et ça il comptait bien le faire ! Ces personnes vivaient dans les pires conditions qui soient, Link ferait quelque chose pour les aider un jour ! Même si pour le moment il n’avait pas la moindre idée de comment il allait s’y prendre pour faire cela.

Ouah mais c’est horrible ! Et toi tu vis là-dedans…. Ce n’est absolument pas juste du tout que tous ces gens doivent subir ça ! Je vais vous aidez ! Je sais p’têtre pas encore comment mais… J’y arriverai !


Le jeune anglais était déterminé, lui qui détestait l’injustice été servi avec ça. Il se mit donc à réfléchir à un moyen d’aider tous ces gens et Nana. Si ce qu’elle lui avait dit était vrai, les personnes qui habitaient cet endroit étaient très fortes, et si c’était le cas il ne ferait peut-être pas le poids face à tout le monde. De ce fait foncer tête baisser dans le tas ne servirait strictement à rien hormis se jeter dans la gueule du loup. Il allait devoir réfléchir à un autre moyen, peut-être que s’il en savait un peu plus sur le sujet…


Je sais, mais je ne peux pas partir, je suis obligée de rester ici.


Elle était obligée de rester ? Parce qu’elle n’avait nulle part où aller ou alors il y avait une autre raison ? Si elle n’avait pas de maison ou autre, ce qui semblait être le cas, Link lui aurait bien proposé son aide mais si quelque chose la retenait ici il ne pouvait pas y faire grand-chose. Tout du moins sans savoir ce que c’était. Hum oué, il avait pas de chose à demander à la jeune demoiselle du coup. Alors qu’il s’apprêtait à la questionner il sentit son ventre gargouiller. Hum… Tant pis pour les questions, il verrait cela plus tard, c’était l’heure de manger !


Hum je vois… J’aimerai bien te demander plein de truc encore mais c’est l’heure de manger et j’ai vraiment trop faim! Ça te dirait de venir au restaurant avec moi ?


Demanda-t-il à la jeune demoiselle avec un grand sourire remplie de bonnes intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Zanelli

Admin explosive

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï] Jeu 7 Juin - 17:55

Manger ?!
[Ce n'est rien lol]

Le Mugenjô pouvait faire penser à la prison Arkham City de Gotham, où règne le grand Batman. Peut être que ceux qui ont construit le château de l'infini était des fans de cette bande dessiné américaine allez savoir. Il ne manquait plus que le Joker et c'était parfait, bien que des êtres fort semblable vivait en ces murs, d'ailleurs avec tous les monstres qui vivent dans le château, même Batman ne pourrait rien faire. Le Mugenjô sonnait comme l'enfer, c'était exactement pareille, il n'y avait que la mort qui y règne en maitre, le Dieu du Mugenjô dont personne ne connaissait l'identité, et ses archives, qui surveillent tout, qui sachant tout ce qui se passe, et sait à l'avance ce qui va se passer, voyant l'avenir déjà écrit. Ainsi donc tout est déjà tracé, sans que l'on sache s'il est possible de le changer ou non, les archives étaient trop forte. Une fois dedans, on devenait son jouet, et pire, on le restait pour toujours. Des vulgaires pions d’échec, ceux qu'on sacrifie sans la moindre pitié car leur utilité est vaine et qu'ils n'ont aucun rôle important à jouer puisqu'ils ne sont pas des pièces maitresses de la partie dirigé par le Diable.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Tu sais ici, personne ne vient s'occuper des habitants, les lois et la justice de l'extérieur ne peuvent rien faire ici, c'est une sorte de ville indépendante où l'on met les gens indésirable.


Nana voyait bien que ce qu'elle disait semblait horrible, et choquait le jeune garçon, en même temps à l'extérieur il y avait des règles à respecter, et tuer son prochain était interdit, ça elle ne l'avait apprit qu'en sortant du château, car pour elle, même si elle ne supportait pas cela et qu'elle avait trouvé que c'était cruelle, au fond elle avait toujours pensé que c'était normal et qu'il n'en était pas autrement. Personne ne viendrait en aide aux habitants, elle le savait, c'était des personnes jugés comme des déchets de l'humanités, des pauvres, des prostitués, des dealers, des criminels, des mafieux, des monstres … Qui voudrait sauver des cannibales ou des criminels ? Pratiquement tout le monde ici avait les mains recouverte de sang, même elle indirectement. Link avait l'air de vouloir, et ça la faisait sourire, car elle aussi avait envie d'aider les personnes qui vivaient ici, c'était un ange qui voulait protéger tout le monde. Bien sûr il lui serait difficile de sauver les monstres qui ont essayé de la tuer, ou encore de sauver ceux qui ont massacrés ses amis en les mettant en pièces.

Avec toutes les horreurs qu'elle avait vu, l'ange n'avait plus peur de la mort et du sang, celui qu'elle adorait, qui venait du même endroit qu'elle, bien qu'elle ne le supportait pas, avait volé des vies. Le petit ange l'avait même vu faire, lorsqu'il l'avait ramené ici. Agon, elle aimerait tellement le revoir, malheureusement, elle n'osait pas, peur d'être un poids, après tout elle ne savait rien faire, ni se défendre ni rien, juste fuir grâce à sa modulation de la réalité. Devant soudain triste en repensant à lui, le jeune garçon lui sortit vite cela de la tête en lui proposant d'aller manger dans un restaurant. Jamais elle n'avait manger dans un tel endroit, ça serait bien la première fois, mais elle était soudain complètement gênée, elle était pauvre, et le maigre argent qu'Himiko et Agon lui avait donné, elle le gardait pour acheter de quoi manger en petite quantité, il ne lui restait plus grand-chose d'ailleurs.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Manger ? Dehors ? Dans un restaurant ? Mais je n'ai pas d'argent je ne peux pas !


Link était vraiment très gentil, mais elle n'osait, elle se sentait mal à l'aise d'être si pauvre et de vivre si différemment des autres gens. Sans compter qu'elle avait peur que Pluto se fâche si elle partait encore une fois, peut être qu'il la surveillait en ce moment même. Mais aussi elle se demandait ce qu'il pouvait bien vouloir savoir d'autre, mais elle avait comprit qu'il ne lui dirait qu'après avoir mangé. Le petit ange attendrait, après tout elle était très patiente, elle ne pouvait qu'être patiente de toute façon.

[Du coup go à la ville ?]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Si l'ironie était faite de framboises, nous aurions de quoi faire un certain nombre de tartelettes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï]

Revenir en haut Aller en bas

Encore et toujours des recherches [Pv: Nana Abaraï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'affaire Woodsmoke :: Zone calme :: Corbeille-